François André VINCENT (Paris 1746 - 1816)

Lot 52
50 000 - 60 000 €
Résultat: 78 000 €

François André VINCENT (Paris 1746 - 1816)

Arria et Poetus Toile. Porte en bas à gauche une ancienne étiquette n° 34 et en bas à droite une ancienne étiquette n° 73. 102 x 124,5 cm
Expert : René MILLET
Provenance: Collection Julien - Victor Veyrenc (1756 - 1837), élève de Vincent; Resté dans la famille de Veyrenc. Bibliographie: J.P. Cuzin, Vincent entre Fragonard et David, Paris, 2013, n° 438 P, reproduit. Exposition: François André Vincent, Tours, Musée des Beaux Arts, 2013 - 2014. Notre tableau est une réplique autographe avec variantes du tableau du musée de Saint - Louis présenté au Salon de 1785 (voir J. P. Cuzin, op. cité supra n° 437 P, reproduit p. 137). Le sujet est tiré d'un épisode de l'histoire de la Rome antique, rapporté par Pline le Jeune dans sa Correspondance. Caecina Poetus fut condamné à mort pour sa participation à une rébellion contre l'empereur Claude en 45 ap. J. C. Comme il hésitait à se tuer, sa femme Arria lui arracha son couteau et se poignarda en disant Poete non dolet (Poetus cela ne fait pas mal). Cette phrase est devenue le symbole du courage des Romaines. Vincent envoya au Salon de 1785, deux tableaux de même sujet mais de compositions différentes. Le tableau conservé maintenant à Amiens (voir J. P. Cuzin, op. cité supra, n° 439 P, reproduit p. 139) est un grand format en hauteur (324 x 261 cm). Commandé par le roi, il servit de modèle à une tapisserie des Gobelins. Arria après s'être poignardée, présente le couteau à son mari. Le deuxième tableau, conservé aujourd'hui au Saint Louis Art Museum, présente une composition en largeur, plus petite (101 x 122 cm), et Vincent y traite une scène antérieure dans le déroulement de l'histoire: Arria est sur le point de se poignarder. Notre tableau est une reprise de quasi même format avec de légères variantes. Formant pendant avec Renaud et Armide, il semble que Vincent ait voulu illustrer les amours tragiques. Il existe une deuxième réplique autographe, de format proche, appartenant à une collection française (voir J. P. Cuzin, op. cité supra, n° 438Pbis)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue