Commode à double ressaut central, marqueté…

Lot 102
300 000 €
Résultat: 280 000 €

Commode à double ressaut central, marqueté…

Commode à double ressaut central, marqueté d'une architecture animée de personnages en ivoire et bois précieux, entouré de deux réserves à quartefeuilles dans des encadrements simulant un chaînage, dessinant des losanges dont les centres sont ornés de rosettes de bronze, elle ouvre à cinq tiroirs sur trois rangs, la rangée supérieure est décorée d'une frise de bronze à entrelacs et rosaces, à la base le cul de lampe présente un masque de Mercure, anneaux de tirage mobiles à rosaces, frises d'encadrement à galon d'amatis, montants arrondis à canaux de bronze à asperges, chutes à guirlandes retenues, dessus de marbre-brèche d'Alep. Marque au feu de BELLEVUE N° 118, marbre marqué du même numéro d'inventaire 118. Transition des époques Louis XV et Louis XVI. Haut.: 90 cm - Larg.: 147 cm - Prof.: 65 cm RL. Archives nationales O'3622 mémoire de Joubert ébéniste du roi pour l'année 1770 chambre de Madame Adélaïde: "une commode en bois de violet et rose portique en découpure très richement ornée de quatre pieds six pouces fermant à clef les bronzes bien ciselés et surdorés en ormoulu pour la somme de 3 200 livres" Le château de Bellevue construit par Gabriel pour madame de Pompadour est racheté par le roi en juin 1754 pour l'usage de Mesdames ses filles. Le décor des ruines formant le tableau central du meuble avec incrustation d'ivoire est une reprise probable d'une gravure de DEMACHY. Le semis de rosettes se retrouve sur une commode livrée par JOUBERT en juin 1774 à Marly pour le compte de Madame Adélaïde. Elle est conservée au "Albert and Victoria Museum" à Londres. JOUBERT à été fournisseur du garde-meuble royal de 1761 à Mme Adélaïde de France (1732-1800), 6e enfant de Louis XV et de Marie Leszczyska D'un caractère vif elle s'imposait auprès de ses soeurs, voulant garder son rang elle refusa une union avec le Prince de Conti. Elle doit avec sa soeur Victoire, quitter Versailles le 6 octobre 1789 et se retirer au château de Bellevue offert par Louis XVI à ses tantes, Le Roi Louis XV l'ayant racheté à Mme de Pompadour
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue