École ITALIENNE du XVIIIe siècle

Lot 6
1 500 - 2 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

École ITALIENNE du XVIIIe siècle

Escadre de vaisseaux de Malte sous le commandement du lieutenant général Antoine-François Castel de Saint Pierre, au large du Fort Saint Elme, le 1er avril 1705
Le vaisseau San Vincenzo de l'ordre de Malte, sous le commandement de Gian Gastone Laparelli et du lieutenant général Bartolomeo Tommasi, attaquant des navires barbaresques dans les eaux de Marbella, le 16 septembre 1736
Paire de dessins, plume et encre grise, aquarelle.
27 x 43 cm
Portent des inscriptions en haut.
Nos deux dessins sont vraisemblablement des ex - voto. Nous pouvons les rapprocher d'autres oeuvres de ce type conservées au musée de la Légion d'Honneur ou bien déposées dans de nombreuses églises italiennes. Elles se rapportent aux combats de la flotte de l'Ordre de Malte et la flotte turque, dans les eaux de la Méditerranée. La flotte était le moyen principal utilisé par les chevaliers de Malte dans leur lutte contre l'Islam, notamment le long des côtes d'Afrique du Nord. Les vaisseaux transportaient les troupes et le matériel et les galères servaient de bateaux de combat.
Fra Antoine-François Castel de Saint Pierre (1662-1709), d'origine française, servit sous les ordres de Tourville et Duquesne.
Il devint ensuite lieutenant général des armées et de la religion et commanda l'escadre des vaisseaux de l'Ordre de Malte.
Fra Gian Gastone Laparelli originaire de Cortona, était issu d'une famille qui se distingua au service de l'Ordre de Malte. Ainsi
Francesco Laparelli, qui travailla à Rome auprès de Michel Ange avant d'être envoyé à Malte par le pape, pour reconstruire les fortifications. Gian Gastone Laparelli fut admis dans l'Ordre en 1711. A partir de 1734, il commanda plusieurs navires dont le San Vincenzo. Il semble qu'il ait été prisonnier plusieurs années en Tunisie et racheté en 1724. Il succéda en 1746 au
Bailli Bartolomeo Tommasi comme commandant de la flotte et devint lieutenant général de la religion. Il termina sa carrière à
Livourne où il mourut dans les années 1760.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue